Les règles sanitaires en vigueur, notamment celles portant sur le nombre de participants autorisés, rendent impossible l’organisation du Congrès des Maires de France dans sa configuration habituelle. L’AMF a pris acte de cette situation exceptionnelle et a décidé d’adapter son 103ème Congrès pour le rendre compatible avec les mesures de précaution sanitaires qui s’imposent à tous.

Dans le contexte du renouvellement municipal qui vient d’avoir lieu, il est important que la voix des maires de France et des présidents d’intercommunalité puisse être entendue et cela d’autant plus que les crises sanitaire, économique et sociale en cours les ont placés au premier rang des interlocuteurs de proximité de nos concitoyens.

Pour consulter le communiqué de presse, cliquez ICI.