Sur l’ensemble du département, tous territoires confondus, les faits de délinquance ont baissé de 3,12% (68.552 faits en 2017 contre 70.730 en 2016). Le département apparaît comme un département plutôt paisible si l’on compare le nombre de faits constatés pour 1.000 habitants, par rapport aux moyennes. C’est par exemple le cas pour les atteintes aux biens, les vols avec violence ou bien encore les cambriolages.

En 2017, les cambriolages ont nettement diminué par rapport à l’année précédente ( – 6,03%) alors que les atteintes volontaires à l’intégrité physique sont restées stables.

Il reste un domaine où la situation du Pas-de-Calais est nettement moins favorable qu’au niveau national, c’est celui des violences intrafamiliales et des violences physiques dites non crapuleuses souvent dans la sphère privée.

Pour 2018, les services de police et de gendarmerie mettront en œuvre sur l’ensemble des territoires la police de sécurité du quotidien. Monsieur le Préfet compte également actualiser le plan départemental de lutte contre les cambriolages et faire aboutir le plan de lutte contre les violences faites aux femmes.

Pour consulter le bilan 2017 de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Pas-de-Calais, cliquez ICI.