Le Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) a vocation à soutenir des actions visant à structurer le fonctionnement des associations, notamment celles de petite taille, et à faire émerger des projets innovants, ainsi qu’à développer des actions contribuant à la formation des bénévoles (décret n°2018-460 du 8 juin 2018). Le principal bénéfice attendu est le soutien du tissu associatif local et son maillage territorial dans toutes ses composantes et l’accompagnement de ses projets innovants à impact notable pour le territoire.

Le département du Pas-de-Calais disposera d’un peu plus de 340.000€ pour soutenir les axes « fonctionnement » et « actions innovantes » selon une répartition effectuée au niveau national, par département, pour moitié et pour l’autre moitié en tenant compte du poids de sa population et de sa vitalité associative. 360.000€ sont affectés à l’axe « formation des bénévoles », gérés au niveau régional.

L’organisation est la suivante:

  • le lancement de la campagne 2020, par la réunion de la commission régionale consultative, le 24 janvier dernier, qui a validé la note d’orientation régionale
  • la diffusion des appels à manifestation d’intérêt départementaux (AMI), validés par le collège départemental de cette commission qui s’est déroulée le 28 janvier dernier
  • la validation des propositions par ces deux instances, départementale et régionale, des actions à soutenir courant mai 2020

L’AMI du Pas-de-Calais a été mis en ligne le 3 février dernier sur le site des services de l’État ou en cliquant ICI.

Les associations souhaitant émarger à ce dispositif peuvent déposer leur demande de subvention jusqu’au 15 mars prochain directement en ligne sur le « compte-asso » et se faire accompagner notamment pour rédiger leur dossier par le réseau des points d’information à la vie associative (PIVA+).

Monsieur Patrick RODIER, délégué départemental à la vie associative et référent de ce dispositif à la DDCS, reste à disposition de toutes les associations qui souhaitent des informations complémentaires.