Depuis la canicule de 2003, l’État a mis en place un certain nombre de procédures dont les quatre niveaux d’alerte allant du niveau 1 (veille saisonnière) au niveau 4 (mobilisation maximale). Le Plan National Canicule (PCN) est systématiquement mis en place du 1er juin au 31 août et est coordonné par l’ARS et la Préfecture. Dès l’entrée d’un département au niveau 2 du plan, des mesures de préparation à la canicule sont enclenchées: information renforcée sur le site de Météo France, information des acteurs locaux invités à « prévoir une montée en charge de leur dispositif en vue du déclenchement du niveau 3 ». Les Maires sont naturellement en première ligne, d’abord au titre de leur compétence de police générale.

Vous devez veiller à des questions comme le bon fonctionnement du réseau d’eau ou par exemple la fourniture d’eau à titre gratuit. Des mesures d’organisation générale peuvent être prises au niveau des services ou encore ouverture élargie ou gratuité des piscines municipales, ou ouverture la nuit des parcs et jardins.

Vous avez également un rôle important à jouer en termes de communication, par exemple via le bulletin municipal, le site internet, etc., dans lequel vous pouvez diffuser des informations de prévention et de recommandations.

Le PNC donne aux Maires un certain nombre de responsabilités spécifiques. Il précise que les Préfets doivent « rappeler aux Maires l’importance de conduire une action concertée d’assistance et de soutien aux personnes isolées ».

En premier lieu, vous avez l’obligation de tenir un registre nominatif des personnes âgées et les personnes en situation de handicap qui en ont fait la demande. Dès l’activation du niveau 3 du PNC, le Préfet peut vous demander la communication de ce registre.

Vous devez également identifier les lieux publics climatisés sur le territoire de sa commune, qui pourront être éventuellement réquisitionnés à destination des personnes fragiles, et, en lien avec le CCAS, connaitre les personnes « à risque » résidant sur votre commune et prévoir des actions spécifiques pour chaque catégorie (sans-abri, jeunes enfants, personnes âgées et handicapées).

Dans chaque lieu d’accueil, vous devez vous assurer de la présence « d’une pièce rafraichie ».

Pour télécharger la note de l’AMF, cliquez ICI.