Le Comité directeur de l’AMF, réuni le 9 juin 2020, a exprimé ses fortes préoccupations sur les modalités de réouverture des écoles, en cours et à venir, et souhaite des clarifications urgentes sur des points essentiels.

Contrairement aux déclarations de la porte-parole du gouvernement, l’AMF considère que les maires se sont mobilisés pour permettre la réouverture progressive des écoles primaires à compter du 12 mai, malgré des délais très contraints et la complexité de mise en œuvre du protocole sanitaire.

Dans le contexte de l’ouverture plus généralisée des écoles primaires depuis le 2 juin, les collectivités sont aujourd’hui confrontées à une demande de l’Éducation nationale d’organiser le dispositif 2S – 2C (activités de santé, sport, civisme et de culture) sur le temps scolaire pour les élèves ne pouvant être pris en charge par les enseignants.

Pour télécharger le communiqué de presse, cliquez ICI.