Le rapport sur le continuum de sécurité remis au Premier Ministre propose un principe de « sécurité globale » auquel l’AMF ne peut souscrire tel qu’il est présenté.

Il consiste à confier à l’État seul, le soin de définir « les objectifs à atteindre ensemble et les modalités à mettre en œuvre pour y parvenir ».

L’AMF refuse tout transfert automatique de la police municipale à l’intercommunalité et est notamment opposée au transfert de pouvoir de police générale du maire au président d’EPCI.

Pour consulter le communiqué de presse, cliquez ICI.