Les élus de l’AMF ont débattu de la réforme de la fiscalité locale et des contrats-aidés État-collectivités locales. L’AMF souscrit pleinement aux propositions du CFL et affirme que l’achèvement de la révision des valeurs locatives des locaux d’habitation est une nécessité tant pour la préservation des ressources fiscales et l’autonomie des communes et de leurs intercommunalités, que pour l’équité entre les contribuables.

Pour consulter le communiqué de presse, cliquez ICI.