L
L

Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) : la campagne 2022 est lancée !

Suite à la suppression en 2018 des subventions octroyées par les parlementaires aux associations, dites « réserve parlementaire », le Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) a vu ses missions élargies au soutien des associations, tout secteur confondu, pour leur fonctionnement et le développement de projets innovants. La campagne 2022 s’est ouverte le 6 janvier dernier et se clôturera le 18 février prochain. En 2021, 355 associations du Pas-de-Calais ont sollicité ce fonds pour un montant de près de 1,4 million d’euros.

Qui est éligible ?

Tous les secteurs associatifs sont concernés, y compris le sport.

Sont éligibles les associations régies par la loi du 1er juillet 1901, déclarées au répertoire national des associations (RNA), à jour de leurs déclarations à l’INSEE et ayant leur siège dans le département du Pas-de-Calais (ou une action se réalisant tout ou partie sur le département du Pas-de-Calais).

Les établissements secondaires d’une association nationale, domiciliés dans le Pas-de-Calais et disposant d’un numéro de SIRET propre, d’un compte bancaire séparé et d’une délégation de pouvoir de l’association nationale sont également concernés, de même que les fédérations et associations d’envergure interdépartementale ou régionale.

Les associations ayant bénéficié du fonds l’an passé ne seront pas prioritaires et les petites associations (définies comme non employeur ou employant deux salariés au plus) sont une cible privilégiée.

Toute association sollicitant l’octroi d’une subvention par le FDVA devra s’engager, par la souscription d’un contrat d’engagement républicain, à respecter les principes de liberté, d’égalité, de fraternité et de dignité de la personne humaine, à ne pas remettre en cause la caractère laïque de la république et à s’abstenir de toute action portant atteinte à l’ordre public.

A titre d’exemple, ne sont pas éligibles : les collectivités, les associations défendant un secteur professionnel, les associations défendant les intérêts particuliers d’un public adhérent, les associations cultuelles, para-administratives (CCAS, Missions locales, …) ou le financement de partis politique.

Quelles dépenses peuvent être financées ?

Deux types de demandes ont vocation à être soutenues : le « financement global de l’activité d’une association » et la « mise en œuvre de nouveaux projets ou activités ». Une association ne peut solliciter un financement que pour un seul de ces axes et les demandes soutenues pour le même objet par un autre service de l’État (Agence Nationale du Sport, Agence Nationale de la Cohésion des Territoires, …) ne sont pas éligibles.

L’objectif du premier axe « financement global de l’activité d’une association » et d’aider au développement, à la pérennisation et à la structuration de l’association, hors investissement/amortissement et fonctionnement courant.

Le deuxième axe « actions innovantes » vise à soutenir un projet spécifique réaliste en cohérence avec l’objet de l’association. Il concerne les projets débutant en 2022 et se déroulant sur une période de 12 à 18 mois. Il ne peut être présenté qu’un seul projet par an et chaque projet ne pourra être financé qu’une seule fois.

Dans un cas comme dans l’autre, une attention particulière sera portée aux associations qui initient des projets en lien avec la transition écologique et solidaire, favorisant la mixité sociale et incluant des personnes en situation de fragilité, concourant au dynamisme de la vie locale, démontrant une capacité à mobiliser et rassembler une participation citoyenne significative ou impliquant des bénévoles autour d’actions citoyennes et notamment les jeunes.

Pour quel montant ?

Pour les demandes s’inscrivant dans l’axe 1, les subventions allouées peuvent être comprises entre 500€ et 3000€. Toute demande d’un montant supérieur devra être expressément justifiée et ne pourra dépasser 5 000€.

Concernant l’axe 2, les subventions allouées sont comprises entre 1 000€ et 5 000€.

Dans les deux axes, pour les associations de moins d’un an, le soutien maximum sera plafonné à 2 000€.

Dans le cas d’une demande déposée par une fédération ou une association d’envergure interdépartementale ou régionale, les subventions allouées peuvent aller de 2 000€ à 10 000€ et sont plafonnées à 3 000€ si celle-ci à moins d’un an.

À noter : le total des aides publiques (comprenant la demande de subvention) ne pourra pas excéder 80% du coût total de l’action.

Comment déposer une demande ?

Le dossier de demande de subvention devra être déposé avant le 18 février 2022 sur le « Compte asso », qui permet à toute association d’effectuer de nombreuses démarches administratives.

À noter : pour créer son compte, l’association doit impérativement être immatriculée au répertoire SIREN de l’INSEE.

Une fois connectées, elles pourront déposer leur demande de subvention en suivant la notice disponible ici.

Pour toute question, les associations peuvent se rapprocher des Points d’Information à la vie associative dont la liste est consultable ici ou contacter le Service Départemental à la Jeunesse, à l’Engagement et aux Sports (SDJES) par mail : sdjes62.ddva@ac-lille.fr

Des sessions de formation à l’utilisation du « Compte asso » et d’accompagnement à la constitution du dossier de demande de subvention pour la campagne FDVA 2022 sont par ailleurs proposées dans tout le département en janvier et février : consulter le calendrier.

Suivez-nous

Inscrivez-vous

Influenza aviaire : le point sur la situation dans le Pas-de-Calais

Suite à la découverte d'un premier cas positif d'influenza aviaire hautement pathogène de sous-type H5N1 dans la faune sauvage le 19 mai dernier sur la commune du Touquet et de cadavres d'oiseaux sur d'autres communes du littoral, la Direction Départementale de la...

Cybersécurité : toutes les communes et intercommunalités concernées

Mobilisée depuis plus de deux ans sur les problématiques de cybersécurité, l'AMF met en place de nombreux outils pour aider les communes et intercommunalités à se prémunir des cybermenaces. Dans ce cadre, l'AMF a réalisé, en partenariat avec l'Agence Nationale de...

Réforme de la publicité des actes : des modèles de délibération pour les communes de moins de 3 500 habitants, les syndicats de communes et les syndicats mixtes fermés

A compter du 1er juillet 2022, la dématérialisation devient le mode de publicité de droit commun des actes des collectivités et de leurs groupements (Relire notre article). Par dérogation, les communes de moins de 3 500 habitants, les syndicats de communes et les...

CRTE : des ressources utiles mises en ligne par l’AMF et l’ANCT

A la suite d'une réunion organisée entre les Présidents d'Associations départementales de maires et les représentants de l'Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT) sur les Contrats de Relance et de Transition Ecologique (CRTE), l'AMF et l'ANCT ont...

Capteurs de CO2 en milieu scolaire : l’aide de l’État prolongée jusqu’au 7 juillet

Le Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a annoncé une prolongation du dispositif d'aide de l’État pour l'achat de capteurs de CO2 dans les écoles, qui devait initialement prendre fin le 30 avril. En réponse aux...

Commémorations du 8 mai : l’AMF soutient l’Œuvre nationale du Bleuet de France

L'AMF soutient depuis quelques années le Bleuet de France, qui œuvre quotidiennement pour le devoir de mémoire et soutient les soldats français d'hier et d'aujourd'hui, les pupilles de la Nation et les victimes de guerre et du terrorisme. À l'approche du 8 mai, l'AMF...

L’AMF62 et Enedis, un partenariat durable au service des territoires

Le 7 octobre dernier, l’AMF62 et Enedis ont renouvelé leur partenariat pour 1 an avec pour objectif d’accompagner l’ensemble des communes du Pas-de-Calais dans les différents projets en lien avec le réseau public d’électricité. En tant qu’entreprise de service public,...

101ème congrès de l’ASTEE sur le thème de l’adaptation au changement climatique

Le 101ème congrès de l'Association Scientifique et Technique pour l'Assainissement et l'Eau (ASTEE) se déroulera du 14 au 16 juin prochain au Kursaal, à Dunkerque. Le thème de cette nouvelle édition : "L'adaptation au changement climatique : quelles anticipations et...

Publicité des actes des collectivités : de nouvelles modalités à partir du 1er juillet 2022

À partir du 1er juillet prochain, les règles de publicité des actes des collectivités territoriales évoluent. L’ordonnance n°2021-1310 et le décret n°2021-1311 du 7 octobre 2021 indique en effet que, dans les communes de plus de 3500 habitants, celle-ci se fera...

Hausse des prix de l’énergie : les réponses du Gouvernement aux collectivités

Le 25 janvier dernier, l'Association des Maires de France (AMF) et la Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies (FNCCR) adressaient un courrier au Premier Ministre pour évoquer leur très vive inquiétude concernant les hausses considérables des prix...