L
L

Accueil du jeune enfant pour les intercommunalités compétentes : de nouvelles obligations au 1er janvier 2025

A partir du 1er janvier 2025, les intercommunalités compétentes en matière d’accueil des jeunes enfants, au titre de l’action sociale d’intérêt communautaire ou d’une compétence facultative auront de nouvelles obligations. En effet, la loi du 18 décembre 2023 pour le plein emploi crée le statut d’autorité organisatrice de la politique d’accueil du jeune enfant pour toutes les communes.

Les autorités organisatrices auront désormais 4 nouvelles compétences :

  • Recenser les besoins des enfants âgés de moins de 3 ans et de leurs familles en matière de services aux familles ainsi que les modes d’accueil disponibles sur leur territoire.
  • Informer et accompagner les familles ayant un ou plusieurs enfants âgés de moins de 3 ans ainsi que les futurs parents.
  • Planifier, au vu du recensement des besoins, le développement des modes d’accueil (les compétences seront obligatoirement exercées par les communes de plus de 3 500 habitants).
  • Soutenir la qualité des modes d’accueil (les compétences seront obligatoirement exercées par les communes de plus de 3 500 habitants).

 

Pour les intercommunalités déjà compétente, il est nécessaire de réexaminer leurs statuts en considérant les missions déjà exercées et les nouvelles obligations à venir pour les communes. 2 procédures seront possibles :

  • Décision du conseil communautaire et de la majorité qualifiée des conseils municipaux (article L.5211-17 du CGCT, modification du contenu de compétences facultatives/supplémentaires ou transfert de nouvelles compétences – ou article L. 5211-17-2 compétences à la carte).
  • Modification de l’intérêt communautaire, décision à la majorité des 2/3 du conseil communautaire (si la compétence « petite enfance » est exercée au titre de l’action sociale d’intérêt communautaire).

 

La notion « autorité organisatrice » est une qualité attribuée au titulaire d’une des compétences (mentionnées dans l’article L.214-1-3 du CASF). Selon la répartition de ces compétences, plusieurs autorités organisatrices peuvent exister sur un même territoire, il faut néanmoins veiller à la cohérence de la mise en œuvre de cette politique. De plus, les compétences d’autorité organisatrice ne visent pas la création ou la gestion d’établissements d’accueil du jeune enfant.

Les communes de plus de 10 000 habitants devront établir et mettre en œuvre le schéma pluriannuel de maintien et de développement de l’offre d’accueil du jeune enfant. Elles devront également mettre en place un « relais petite enfance » en 2026. Il ne s’agit pas de compétences obligatoires pour les EPCI.

L’AMF a mis à votre disposition, sur son site, une note afin d’anticiper les impacts de ces nouvelles obligations dans les intercommunalités compétentes.

 

Suivez-nous

Inscrivez-vous

Retour sur le temps d’échange du samedi 18 mai avec la Banque des Territoires

A l’occasion d’une visioconférence organisée par l’AMF62 le 18 mai dernier, Sandrine Bonnot, Directrice Territoriale Pas-de-Calais de la Banque des Territoires a présenté la Banque des Territoires et différentes offres. La Banque des Territoires rassemble au sein...

Mon Suivi Social, le logiciel de suivi des bénéficiaires pour CCAS et collectivités

L’outil Mon Suivi Social, développé par l'Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT), vise à faciliter le quotidien des CCAS et collectivités qui ne disposent pas de logiciel métier (suivi des accompagnements, sécurisation, statistiques). Gratuit et simple...

Soutien à l’investissement local : les modalités d’attribution pour 2024

Le gouvernement a publié l’instruction qui précise les nouvelles règles de répartition et d’attribution des dotations et fonds de soutien à l'investissement en faveur des territoires pour l’année en cours.  Ces nouvelles règles de répartitions et d'attributions...

Programme Européen : Lait et Fruits à l’école

Le programme européen "Lait et Fruits à l'école" est proposé par France AgriMer. Il s'agit d'une aide financière européenne allouée aux établissements scolaires pour favoriser les approvisionnements en fruits, légumes et laitages bruts de qualité. Les cantines en...

Fête de la musique 2024 : l’ensemble des conditions exceptionnelles de gratuité

La 43ème édition de la Fête de la Musique se déroulera le vendredi 21 juin prochain. A cette occasion, la Sacem rappelle les conditions pour recevoir une autorisation gratuite de musique pour les concerts organisés dans le cadre de la Fête de la Musique uniquement....

CommuniCity : L’outil de gestion des communications citoyennes des collectivités

La communication citoyenne peut-être difficile à mettre en place, les canaux de diffusion sont multiples et les citoyens n'ont pas tous la même utilisation des réseaux sociaux. C'est pourquoi l'AMF62 s'associe à Citopia pour vous présenter un nouvel outil de...

Dès la rentrée prochaine, l’État paiera à nouveau les AESH pendant la pause méridienne

Dès la rentrée prochaine, les communes n'auront plus à rémunérer les AESH accompagnant les enfants en situation de handicap durant la pause méridienne. En effet, la loi officialisant la prise en charge des AESH par l'État pendant la pause méridienne a été publiée le...

Habitants du bassin versant de l’Aa, une étude lancée sur le nouveau système d’alerte danger

Dans le cadre d'un projet de recherche mené par les Universités de Lille et d'Avignon, une enquête en ligne a été mise en place pour interroger les habitants du bassin-versant de l’Aa vis-à-vis de l’utilisation du système FR-Alert pendant les inondations de novembre...

6e édition de la Fête de la Mer et des Littoraux du 7 juin au 7 juillet 2024

La 6e édition de la Fête de la Mer et des Littoraux aura lieu du 7 juin au 7 juillet 2024. Cette journée a pour but de sensibiliser les citoyens autour de plusieurs thématiques comme la protection de la mer et des espaces côtiers, la surveillance et le sauvetage en...

Inondations : de nouvelles permanences « reconstruction » organisées

Depuis janvier 2024, la région Hauts-de-France, les services de l’État et France Assureurs ont mis en place des permanences à destination des sinistrés. Depuis le mois de mars, ces permanences ont pour but de répondre à de nombreuses problématiques comme la mise en...

Agenda

Navigation par consultations

Navigation de vues Évènement

Aujourd'hui