L
L

Élus ou agents, financez vos projets de mobilité ou de partenariat en Europe grâce à Erasmus+

Erasmus n’est pas réservé qu’aux étudiants ! Grâce au programme Erasmus+, les élus et agents de collectivités territoriales peuvent obtenir des financements pour leurs projets de mobilité ou de partenariat en Europe. Objectif : soutenir, par l’intermédiaire de l’apprentissage tout au long de la vie, le développement éducatif, professionnel et personnel des personnes dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport.  En 2020, 175 projets ont ainsi été financés dans les Hauts-de-France pour un montant de plus de 21 millions d’euros, dont 29 projets dans le Pas-de-Calais.

Pour qui ?

Erasmus+ s’adresse entre autres aux élus ou agents de commune, d’intercommunalité, de département ou de région agissant dans les domaine de l’action éducative, de la mobilité des jeunes, de la petite enfance, du développement durable, du numérique, de la culture, de l’action sociale, de la lutte contre l’exclusion et la pauvreté, de l’aide aux personnes âgées, de l’économie locale, …

Pour quoi ?

Concrètement, deux types d’actions peuvent être financés dans le cadre d’Erasmus+ :

  • Les projets européens de mobilité : pour se former, découvrir des systèmes éducatifs différents, de nouvelles approches et méthodes de travail, approfondir ses compétences linguistiques et professionnelles, ou tout simplement s’ouvrir à une autre culture. La durée de la mobilité peut varier de 2 jours à 12 mois selon votre profil et le type d’activité réalisée.
  • Les projets européens de partenariats : pour échanger autour des pratiques professionnelles ou expérimenter de nouvelles méthodes de travail et des outils innovants avec des partenaires européens (collectivités locales, organisations publiques ou privées, entreprises, associations, ONG, établissements scolaires, …)

Quels financements ?

Les financements européens Erasmus+ couvrent vos frais de déplacement, ainsi que vos frais d’hébergement, de restauration et de transport sur place. Ils peuvent également prendre en charge les frais d’inscription à des cours ou à des séminaires de formation, ou encore les coûts liés à la production et à la diffusion de résultat dans le cas d’un projet de partenariat (serious game, vidéo, site internet, application mobile, guide, …). Un montant forfaitaire soutient par ailleurs les dépenses de votre collectivité territoriale pour la gestion administrative et financière du projet européen Erasmus+. Les cofinancements ne sont pas obligatoires mais sont à privilégier. Le financement européen Erasmus+ peut être complété par d’autres aides, nationales ou locales.

A savoir : le programme Erasmus+ prévoit un soutien financier supplémentaire pour les projets de mobilité utilisant des moyens de transport écoresponsables ayant un impact carbone moindre (train, bus, covoiturage) et peut prendre en charge les dépenses supplémentaires nécessaires à la mobilité des personnes en situation de handicap ou souffrant d’une affection de longue durée, y compris un éventuel accompagnateur.

32 pays participant au programme Erasmus+

Les mobilités peuvent être organisées à destination des 32 autres pays participant au programme européen Erasmus+ : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède et Turquie.

En plus des partenaires européens issus de ces 32 pays, il est possible d’associer un ou plusieurs partenaires français à son projet de partenariat.

En savoir plus sur Erasmus+

Vous êtes agent ou élu d’une collectivité territoriale et avez un projet de mobilité en Europe ou de coopération avec un partenaire européen ?

Contactez le bureau territorial Erasmus+ Hauts-de-France :

erasmus.hdf@adice.asso.fr / 03 20 11 89 92

Suivez-nous

Inscrivez-vous

Carte scolaire : l’AMF62 appelle à une nouvelle méthode de travail basée sur la pluriannualité

Frédéric LETURQUE, Président de l’Association des Maires et des Présidents d’Intercommunalité du Pas-de-Calais, et Françoise ROSSIGNOL, Secrétaire Générale, ont adressé ce jour un courrier à Nicole BELLOUBET, Ministre de l’Education Nationale et de la Jeunesse, afin...

Enquête flash : état des lieux de l’assurabilité des communes du Pas-de-Calais

En première ligne face aux aléas climatiques et aux risques sociaux, les collectivités territoriales rencontrent de plus en plus de difficultés à trouver une assurance en fonction des risques auxquels elles font face. Nos rencontres et échanges réguliers avec vous...

Inondations : 10 millions supplémentaires pour la reconstruction, des avancées sur la prise en charge des relogements longue durée

Après une série d'annonces lors de sa première visite en tant que Premier Ministre, le 9 janvier dernier, précisées ensuite par Christophe Béchu le 23 janvier, Gabriel Attal a profité d'une nouvelle visite ce jeudi 8 février dans l'audomarois pour faire de nouvelles...

Nouvelle carte de la politique de la Ville : 64 QPV dans le Pas-de-Calais

Depuis le 1er janvier, la nouvelle géographie prioritaire de la ville concerne 1362 quartiers (+ 111 QPV) en métropole, dont 64 dans le Pas-de-Calais. Tenant mieux compte de l'évolution des réalités socio-économiques, elle résulte aussi d’une concertation plus...

Présentation du projet de carte scolaire 2024 : temps d’échanges avec le DASEN, samedi 10 février

Ce samedi 10 février, l'AMF62 reçoit Jean-Roger Ribaud, Directeur Académique des Services de l'Education Nationale, pour un temps d'échanges en visioconférence autour du projet de carte scolaire 2024. Pour recevoir le lien de connexion, nous vous invitons à vous...

Revalorisation de l’indice brut terminal : les conséquences sur les indemnités de fonction des élus municipaux

Depuis le 1er janvier 2024, l’indice brut terminal de la fonction publique (indice 1027) servant de base au calcul des indemnités de fonction a été revalorisé (augmentation de 5 points soit 0,6%). Entre autres conséquences, cette revalorisation peut, dans certains cas...

Lutte contre l’habitat dégradé : le Sénat vous consulte !

Afin d'enrichir le projet de loi visant à accélérer et simplifier les procédures de lutte contre l'habitat dégradé qui sera étudié prochainement, le Sénat lance une consultation auprès des élus locaux. Celle-ci est accessible en ligne sur la plateforme de...

2024 : les grandes dates à retenir

Transfert des digues, renouvellement des PPMS dans les écoles, ZAN, ... 2024 sera jalonnée de nombreuses échéances clés pour les communes et intercommunalités. L'AMF62 vous propose une infographie (non-exhaustive) de ces dernières, à télécharger pour être au fait de...

Fonds d’urgence, rachat des habitations, curage… : le point sur les dernières annonces de Christophe Béchu

Mardi 23 janvier en Préfecture du Pas-de-Calais, avait lieu l'installation par Christophe Béchu, Ministre de la Transition Écologique et de la Cohésion des Territoires, l'installation du Comité ministériel de suivi de la situation des sinistrés des inondations du...

Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) : la campagne 2024 est lancée !

Suite à la suppression en 2018 des subventions octroyées par les parlementaires aux associations, dites « réserve parlementaire », le Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) a vu ses missions élargies au soutiens aux  associations. La campagne 2024...

Agenda

Navigation par consultations

Navigation de vues Évènement

Aujourd'hui