L
L

Élus ou agents, financez vos projets de mobilité ou de partenariat en Europe grâce à Erasmus+

Erasmus n’est pas réservé qu’aux étudiants ! Grâce au programme Erasmus+, les élus et agents de collectivités territoriales peuvent obtenir des financements pour leurs projets de mobilité ou de partenariat en Europe. Objectif : soutenir, par l’intermédiaire de l’apprentissage tout au long de la vie, le développement éducatif, professionnel et personnel des personnes dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport.  En 2020, 175 projets ont ainsi été financés dans les Hauts-de-France pour un montant de plus de 21 millions d’euros, dont 29 projets dans le Pas-de-Calais.

Pour qui ?

Erasmus+ s’adresse entre autres aux élus ou agents de commune, d’intercommunalité, de département ou de région agissant dans les domaine de l’action éducative, de la mobilité des jeunes, de la petite enfance, du développement durable, du numérique, de la culture, de l’action sociale, de la lutte contre l’exclusion et la pauvreté, de l’aide aux personnes âgées, de l’économie locale, …

Pour quoi ?

Concrètement, deux types d’actions peuvent être financés dans le cadre d’Erasmus+ :

  • Les projets européens de mobilité : pour se former, découvrir des systèmes éducatifs différents, de nouvelles approches et méthodes de travail, approfondir ses compétences linguistiques et professionnelles, ou tout simplement s’ouvrir à une autre culture. La durée de la mobilité peut varier de 2 jours à 12 mois selon votre profil et le type d’activité réalisée.
  • Les projets européens de partenariats : pour échanger autour des pratiques professionnelles ou expérimenter de nouvelles méthodes de travail et des outils innovants avec des partenaires européens (collectivités locales, organisations publiques ou privées, entreprises, associations, ONG, établissements scolaires, …)

Quels financements ?

Les financements européens Erasmus+ couvrent vos frais de déplacement, ainsi que vos frais d’hébergement, de restauration et de transport sur place. Ils peuvent également prendre en charge les frais d’inscription à des cours ou à des séminaires de formation, ou encore les coûts liés à la production et à la diffusion de résultat dans le cas d’un projet de partenariat (serious game, vidéo, site internet, application mobile, guide, …). Un montant forfaitaire soutient par ailleurs les dépenses de votre collectivité territoriale pour la gestion administrative et financière du projet européen Erasmus+. Les cofinancements ne sont pas obligatoires mais sont à privilégier. Le financement européen Erasmus+ peut être complété par d’autres aides, nationales ou locales.

A savoir : le programme Erasmus+ prévoit un soutien financier supplémentaire pour les projets de mobilité utilisant des moyens de transport écoresponsables ayant un impact carbone moindre (train, bus, covoiturage) et peut prendre en charge les dépenses supplémentaires nécessaires à la mobilité des personnes en situation de handicap ou souffrant d’une affection de longue durée, y compris un éventuel accompagnateur.

32 pays participant au programme Erasmus+

Les mobilités peuvent être organisées à destination des 32 autres pays participant au programme européen Erasmus+ : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède et Turquie.

En plus des partenaires européens issus de ces 32 pays, il est possible d’associer un ou plusieurs partenaires français à son projet de partenariat.

En savoir plus sur Erasmus+

Vous êtes agent ou élu d’une collectivité territoriale et avez un projet de mobilité en Europe ou de coopération avec un partenaire européen ?

Contactez le bureau territorial Erasmus+ Hauts-de-France :

erasmus.hdf@adice.asso.fr / 03 20 11 89 92

Suivez-nous

Inscrivez-vous

Rubans du patrimoine 2023 : jusqu’au 31 janvier 2023 pour candidater

Organisés depuis 1995 par la Fédération Française du Bâtiment, la Fondation du patrimoine, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité, les Caisses d’Épargne et rejoints cette année par le Groupement Français des Entreprises de Restauration...

Retour sur le 104ème Congrès des Maires et des Présidents d’Intercommunalité de France

Le 104ème Congrès des Maires et des Présidents d'Intercommunalité de France s'est déroulé les 21, 22, 23 et 24 novembre à Paris-Expo Porte de Versailles. Quatre jours de débats, une trentaine de forums, 10 000 participants : plus que jamais, le Congrès de...

Deux rapports du Sénat sur la revitalisation des centres-villes et les services déconcentrés de l’État

La délégation du Sénat aux collectivités territoriales vient de rendre public deux nouveaux  rapports d'information : le premier sur les services déconcentrés et préfectoraux de l'Etat et le second sur la revitalisation des centres-villes et des centres-bourgs. Ce...

Inflation énergétique : le Sénat consulte les élus locaux

La commission des finances et la délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation du Sénat lancent une consultation auprès des communes et EPCI sur l’impact de la hausse des prix de l’énergie sur leur situation financière et le fonctionnement de...

Les élus du Pas-de-Calais intervenant lors du 104ème Congrès de l’AMF

Le 104ème Congrès des maires et présidents d'intercommunalité de France, organisé par l'AMF, se tiendra les 22, 23 et 24 novembre prochain à Paris Expo-Porte de Versailles. Au programme de ces 3 jours, plus de vingt conférences, débats en plénière, forums thématiques...

Retour sur le webinaire « Enedis accompagne la transition énergétique »

Le mouvement d’augmentation générale des prix depuis plusieurs mois, et notamment celui des prix de l’énergie impacte directement la quasi-totalité des postes de dépenses des collectivités territoriales : éclairage public, cantines scolaires, piscines municipales,...

EcoWatt : la « météo de l’électricité » pour limiter les risques de coupures

EcoWatt est un dispositif porté par RTE et l'ADEME qui permet de constater en temps réel le niveau de consommation d'électricité. Dans un contexte marqué par un risque de tension accru sur le réseau électrique, l’AMF s'est associée au dispositif pour contribuer à...

Finances locales : l’AMF propose une motion à adopter en Conseil municipal ou communautaire

D)ans un courrier adressé à l'ensemble des adhérents, David LISNARD, Président de l'AMF propose l'adoption en Conseil municipal ou communautaire d'une motion afin de porter plus fort encore les demandes de l'AMF auprès du Gouvernemeent concernant, entre autres,...

Hausse des prix de l’énergie : l’AMF salue le nouveau dispositif de compensation annoncé par la Première Ministre

[Communiqué de presse AMF] Depuis près d’un an, l’AMF interpelle les pouvoirs publics sur les conséquences de la hausse brutale des coûts de l’énergie sur l’équilibre budgétaire des communes et intercommunalités, menaçant la continuité des services publics locaux. Le...

Tornade dans le Sud-Arrageois : l’AMF62 organise une collecte de fonds pour venir en aide aux communes et habitants sinistrés

Le 23 octobre dernier, le Sud-Arrageois, et plus particulièrement les communes de Bihucourt, Hendecourt-les-Cagnicourt, Mory et Récourt, était frappé par une tornade touchant plus de 180 habitations dont 51 sont aujourd'hui inhabitables. Fidèle aux valeurs de...

Agenda

Il n’y a actuellement aucun évènement.