L
L

Retour sur la réunion d’information avec la FDE62

La question de l’augmentation des coûts de l’énergie est au cœur des préoccupations des collectivités, menaçant parfois l’équilibre des budgets. Dans le Pas-de-Calais, elles sont nombreuses à avoir souscrit aux groupements d’achats proposés par la FDE62 en matière d’électricité et de gaz, leur permettant ainsi d’avoir accès à des tarifs compétitifs. A l’invitation de l’AMF62, Michel SERGENT, Président de la FDE62, et Frédéric HOCEPIED, Directeur, ont fait le point samedi 8 avril dernier sur les différents marchés en cours et sur les conséquences de l’augmentation des prix sur ces derniers.

Les marchés électricité

Concernant l’électricité tout d’abord, deux marchés sont proposés par la FDE62. Le premier concerne les sites d’une puissance supérieure à 36 kVA, et le second les sites d’une puissance inférieure ou égale à 36kVA.

Sites d’une puissance supérieure à 36kVA : prix fixe garanti jusqu’à fin 2024

Débuté le 1er novembre 2021 et en cours jusqu’au 31 décembre 2024, le premier marché, conclu avec Total Energies, concerne 981 membres et 1380 sites. Il a permis à ces derniers d’être préservés de l’augmentation des prix de l’électricité et même de réaliser des économies non négligeables. En effet, alors que le prix du MWh a connu une forte évolution (de 50€ en 2019 à 1130€ en août dernier avant une baisse), le tarif appliqué aux membres du groupement est resté fixe. En 2022, c’est ainsi une économie de l’ordre de 31 500 00€ qui a pu être réalisée à l’échelle de l’ensemble des membres du marché.

Sites d’une puissance inférieure ou égale à 36 kVA : après des économies réalisées sur la période 2020-2023, vers une augmentation inéluctable de des tarifs

Le second marché (sites d’une puissance inférieure ou égale à 36 kVA), conclut avec EDF, s’est quant à lui terminé le 31 décembre dernier. Grâce à un tarif fixe à 52€/MWh pour le volet « bâtiments » et à 47€/MWh pour le volet éclairage public pour les années 2020, 2021 et 2022, il a permis à ses 981 membres de réaliser une économie de l’ordre de 28 000 000€.

A l’issue de ce marché, les membres se sont vu présenter deux possibilités : le retour au Tarif Réglementé de Vente (sous conditions d’éligibilité : mois de 10 équivalents temps plein et moins de 2 millions de recettes de fonctionnement), conseillé par la FDE62, ou rester dans le nouveau marché conclut dans un contexte exceptionnel. 619 membres dont 558 communes ont fait le premier choix. Le nouveau marché comporte 377 membres.

Le fournisseur d’énergie retenu pour le nouveau marché est EDF pour une durée de 3 ans. Il permet une validité des prix sur 1 an. Ceux-ci seront transmis chaque année fin décembre pour l’année suivante.

Mais le contexte exceptionnel dans lequel ce marché a été négocié ne permettant pas d’obtenir des tarifs aussi avantageux que le précédent marché, les membres verront nécessairement leur facture augmenter. A titre d’exemple, il faudra compter, pour une armoire d’éclairage public d’une puissance de 1,8 kVA et d’une consommation de 7 400kWh/an, 1 225€ en 2023 contre 872€ en 2022 soit une facture multipliée par 1,41. Pour un bâtiment d’une puissance de 30 kVA et d’une consommation de 36 000 kWh/an, 12 500€ avec l’amortisseur de l’État en 2023 contre 5 235€ en 2022.

Les communes éligibles ayant fait le choix d’être soumises au Tarif Réglementé de vente verront également leur facture augmenter. En effet, le TRV 2023 est en augmentation de 15% par rapport au TRV 2022, mais cette hausse est à relativiser du fait que le prix du précédent marché auquel ces communes avaient souscrit via la FDE62 était inférieur au prix du TRV en 2022. Ainsi, les factures seront en moyenne multipliée par 1,53. A titre d’exemple, pour une armoire d’éclairage public d’une puissance de 1,8 kVA et d’une consommation de 7 400 kWh/an, il faudra compter 1 431€ en 2023 contre 872€ en 2022. Pour un bâtiment d’une puissance de 30 kVA et d’une consommation de 36 000 kWh/an, 7 900€ en 2023 contre 5 235€ en 2022.

Le marché gaz naturel

Le groupement de commande gaz naturel, qui concerne 369 membres et 2 029 sites, en cours depuis le 1er janvier 2021, permet quant à lui de garantir un prix fixe jusqu’au 31 décembre prochain, date à laquelle il devra être renouvelé selon des conditions qui seront présentées prochainement. Dans un contexte d’explosion du prix des énergies dont le gaz naturel, ce prix fixe a permis une économie de l’ordre de 20 500 000€ sur les années 2021 et 2022.

Suivez-nous

Inscrivez-vous

Accueil du jeune enfant pour les intercommunalités compétentes : de nouvelles obligations au 1er janvier 2025

A partir du 1er janvier 2025, les intercommunalités compétentes en matière d’accueil des jeunes enfants, au titre de l’action sociale d’intérêt communautaire ou d’une compétence facultative auront de nouvelles obligations. En effet, la loi du 18 décembre 2023 pour le...

Journée Nationale de la Citoyenneté et de la Fraternité : agir ensemble pour consolider des liens

Le 25 mai 2024 aura lieu la Journée nationale de la citoyenneté et de la fraternité. Cette journée a pour objectif de consolider les liens entre les générations, les cultures et les habitants des collectivités. Créée il y a 2 ans, cette journée réunit les élus...

Le Programme de Reconquête du commerce rural

Depuis le 1er mars 2023, un dispositif de soutien de projets à l'installation de commerce dans des communes qui en sont dépourvues ou ne répondant plus aux besoins fondamentaux de la population a été mis en place. En effet, d'après les données de l'Insee, en 2021,...

Territoires inondés : l’AMF62 poursuit ses visites

Frédéric Leturque, Président de l’AMF62 s'est rendu le 7 mai dernier dans la Communauté de Communes de la Terre des Deux Caps et dans la Communauté de Communes des 7 Vallées pour rencontrer et échanger avec les élus des territoires inondés. Dans un premier temps,...

Drive to Zero : le salon réunissant les acteurs du déploiement de la mobilité décarbonée le 28 et 29 mai 2024 !

Le week-end du 28 et 29 mai 2024 aura lieu le salon "Drive to Zero" à l'Hippodrome de Longchamp à Paris. Cet événement est un première mise en relation entre les acteurs publiques et les entreprises pouvant répondre aux enjeux du déploiement de la mobilité décarbonée....

Aide publique au développement : les collectivités ont encore un mois pour déclarer les montant alloués

Déclarer les actions, en faveur de l'Aide Publique au Développement, auprès de la Commission nationale de la coopération décentralisée est une obligation légale. La plateforme e-APD permet aux collectivités de déclarer en ligne les montants qu'elles ont versé en 2023....

Élections européennes 2024 : ce qu’il faut savoir

Le 9 juin prochain, les élections européennes auront lieu. Ce scrutin permettra d'élire les 81 députés français sur les 720 que compte le Parlement européen. Voici quelques éléments à retenir. L'élection Elle aura lieu le 9 juin 2024, en métropole, de 8 heures à 18...

Déclaration des revenus 2023 : élus locaux, comment déclarer vos indemnités de fonction ?

Au même titre que n’importe quel revenu, les indemnités de fonction perçues par les élus locaux doivent être déclarées. La campagne de déclaration des revenus 2023 se clôturera, dans le Pas-de-Calais, le 6 juin 2024. Dans une note, l’AMF revient sur les précautions à...

Tout savoir sur la procuration pour les élections européennes

En juin prochain, les élections européennes auront lieu, le scrutin sera marqué par une nouveauté : la demande de procuration entièrement dématérialisée. Désormais, 3 possibilités s'offrent aux électeurs pour faire une demande de procuration. Le formulaire Pour ce...

Stage à l’AMF62 « Changement Climatique : vivre avec le risque inondation dans le Pas-de-Calais : prévenir et s’adapter »

L’Association des Maires et des Présidents d’Intercommunalité du Pas-de-Calais (AMF62) accueille, en stage, Antoine MENUGE étudiant en Master 2 Gestion, des territoires et développement local – Développement des Territoires, Aménagement et Environnement à l’Université...

Agenda

Navigation par consultations

Navigation de vues Évènement

Aujourd'hui