L
L

Retour sur le 104ème Congrès des Maires et des Présidents d’Intercommunalité de France

Le 104ème Congrès des Maires et des Présidents d’Intercommunalité de France s’est déroulé les 21, 22, 23 et 24 novembre à Paris-Expo Porte de Versailles. Quatre jours de débats, une trentaine de forums, 10 000 participants : plus que jamais, le Congrès de l’Association des Maires de France a prouvé qu’il était le grand rendez-vous des élus de terrain. Retour sur les temps forts.

Agnès Pannier-Runacher, Frédéric Leturque et Françoise Rossignol lors du cocktail organisé par l'AMF62 en partenariat avec Enedis lors du Congrès des Maires de France
De nombreux élus du Pas-de-Calais présents lors du cocktail organisé par l'AMF62 en partenariat avec Enedis à l'occasion du Congrès des Maires de France

Plus de 100 élus du Pas-de-Calais réunis pour le traditionnel cocktail de l’AMF62

Le traditionnel cocktail organisé par l’AMF62 en partenariat avec Enedis a réuni plus de 100 élus du Pas-de-Calais, maires, adjoints, présidents d’intercommunalité et parlementaires. Un moment fort de la vie de notre association qui a débuté par un hommage à Ludovic Montuelle, inspecteur des finances publiques sauvagement assassiné à Bullecourt quelques jours plus tôt. Agnès Pannier-Runacher, Ministre de la Transition Énergétique, nous a ensuite fait l’honneur de sa présence et rappelé l’importance de l’implication des communes dans la transition énergétique.

L’AMF appelle à “un nouvel âge des relations entre État et collectivités”

Lors de l’assemblée générale qui s’est tenue en clôture du Congrès, les membres du Bureau ont adopté à l’unanimité la résolution de l’AMF. Celle-ci interpelle l’État sur la nécessité de “redonner à la libre administration de nos collectivités les moyens nécessaires pour pouvoir agir au service de nos concitoyens”, dans un contexte de crise sociale, économique et civique. L’association énonce ainsi un certains nombres de propositions pour lutter contre la “tutéllisation de l’État”, les “absurdités bureaucratiques” ou encore “l’absence de concertation”.

Concrètement, l’AMF demande la mise en place d’un “pouvoir réglementaire d’application des lois pour les communes” qui permettrait aux Préfets d’être davantage dans le conseil et l’accompagnement que dans le contrôle et la vérification, et d’abandonner la “logique d’appels à projets et de la multiplication des contrats locaux” qui ne font qu’amplifier les fractures territoriales.

La résolution rappelle également des combats menés de longue date par l’AMF : l’indexation de la DGF sur l’inflation et l’abandon de la suppression de la CVAE.

Enfin, plus symbolique, l’AMF demande à l’État de consacrer juridiquement la commune comme “cellule de base de la démocratie”. Pour cela, l’association propose de “constitutionnaliser la clause de compétence générale de la commune”.

Filet de sécurité, ZAN, CVAE : les annonces de la Première Ministre

En clôture du Congrès, Elisabeth Borne a rendu un hommage appuyé au maires, saluant leur “volonté à toute épreuve” et leur “détermination” et insisté sur la volonté de “construire ensemble”.

La Première Ministre est notamment revenue sur les contrats de confiance et précisé à l’AMF – qui craignait un retour aux contrats de Cahors – que si le gouvernement ne renonçait pas à demander aux collectivités une plus grande maîtrise des dépenses de fonctionnement, il renonce en revanche à assortir cette demande de sanctions. Soulignant l’effort de 2,5 milliards d’euros fait pour soutenir les collectivités face à l’inflation, Elisabeth Borne a par ailleurs reconnu la complexité des dispositifs du filet de sécurité et de l’amortisseur électricité et annoncé que ceux-ci allaient être simplifiés.

Au sujet des décrets zéro artificialisation nette, véritable point de crispation pour les élus locaux et objet de nombreux débats lors du Congrès, la Première Ministre a indiqué “comprendre” les inquiétudes et confirmé que “les objectifs seront territorialisés et différenciés”. Comme l’avait déjà laissé entendre le ministre Christophe Béchu, le décret nomenclature va être adapté en association avec l’AMF afin de le rendre “plus lisible et opérationnel”. Les grands projets nationaux (type LGV par exemple) “ne seront par ailleurs pas décomptés à l’échelle de chaque région mais à l’échelle nationale” afin de ne pas “pénaliser” les territoires et un “nouveau soutien en ingénierie” d’un montant de 200 millions d’euros va être débloqué par la Caisse des Dépôts.

Des éléments de satisfaction pour l’AMF néanmoins contrebalancés par les réponses de la Première Ministre à d’autres demandes répétées par l’association depuis plusieurs mois. Elisabeth Borne a ainsi balayé l’idée de l’indexation de la DGF sur l’inflation, précisant que le gouvernement n’irait pas plus loin que l’augmentation de 320 millions d’euros prévue pour 2023. Elle a par ailleurs confirmé la suppression de la CVAE, tout en précisant que la part de TVA qui viendra compenser la suppression de la CVAE sera “répartie en tenant compte du développement de l’activité économique” des territoires.

L’intégralité des débats du104ème Congrès des Maires de France est disponible en replay sur le site de l’AMF.

Suivez-nous

Inscrivez-vous

Police de l’urbanisme : retour sur les réunions organisées avec la DDTM

Les 18, 20 et 23 janvier dernier, l'AMF62 et la Direction Départementale des Territoires et de la Mer organisaient trois réunions consacrées à la police de l'urbanisme, réunissant plus de 170 élus et techniciens de tout le département. Vous n'avez pas pu y participer...

Grève des enseignants : quelques rappels sur le Service Minimum d’Accueil (SMA)

La loi n° 2008-790 du 20 août 2008 (articles L. 133-1 et suivants du code de l’éducation) a posé le principe selon lequel tout enfant scolarisé dans une école maternelle ou élémentaire publique ou privée sous contrat bénéficie gratuitement d'un service d'accueil...

Le CESER Hauts-de-France organise la 1ère édition du Prix Régional des Solidarités et Dynamiques Rurales

Vous êtes une commune de moins de 2 000 habitants et menez sur votre territoire un projet innovant et inspirant visant à améliorer les conditions de vie des habitants ? Et si vous candidatiez au Prix Régional des Solidarités et Dynamiques Rurales du CESER (Conseil...

Webinaire : découvrez Aides-territoires, la plateforme de recherche de subventions

L'AMF62 et le Ministère de la Transition Ecologique et de la Cohésion des Territoires organisent, jeudi 2 mars prochain de 11h à 12h, un webinaire de présentation d'Aides-territoires, la plateforme publique de références pour trouver des subventions....

Création ou rénovation d’installations sportives : la Ligue de Football des Hauts-de-France vous aide !

Votre commune a pour projet de créer un club house dans son stade ? De rénover les vestiaires ? De refaire l'éclairage ? Ou encore de créer un terrain supplémentaire ? La Ligue de Football des Hauts-de-France peut vous aider à financer votre projet grâce au Fonds...

Amortisseur électricité : comment en bénéficier ?

Depuis le 1er janvier, « l’amortisseur électricité » est entré en vigueur. Conçu pour aider les collectivités et PME à faire face à l'envolée de leur facture d'électricité, il concerne toutes les collectivités payant plus de 180€ le mégawattheure (MWh). A combien...

Taxe d’aménagement : jusqu’au 31 janvier pour modifier ou abroger les modalités de partage

Comme nous vous l'expliquions dans un précédent article, la 2ème loi de finances rectificative pour 2022 est revenue sur l’obligation de partage de tout ou partie de la taxe d’aménagement perçue par les communes avec leur intercommunalité. Ainsi, les communes et...

Communes de moins de 2000 habitants : et si l’AMF62 vous aidait à créer votre site web ?

La présence de votre commune sur internet est aujourd’hui incontournable pour mieux communiquer avec vos habitants, faciliter leurs démarches et donc le travail de vos agents. Mais la création d’outils de communication numériques nécessite du temps, des compétences...

Simplification des normes : quelles sont vos attentes ?

En prévision des états généraux de la simplification qui se tiendront en mars 2023, la délégation du Sénat aux collectivités territoriales organise une consultation en ligne auprès des élus intitulée "Simplification des normes : élus, quelles sont vos attentes ?",...

Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) : la campagne 2023 est lancée !

Suite à la suppression en 2018 des subventions octroyées par les parlementaires aux associations, dites « réserve parlementaire », le Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) a vu ses missions élargies au soutiens aux  associations. La campagne 2023...