L
L

Sécurité dans les écoles : retour sur la réunion du 6 novembre avec Gabriel Attal

Trois semaines après l’attentat d’Arras et l’enquête flash sur la sécurité des établissements lancée par le MENJ, Gabriel Attal a reçu les collectivités territoriales lundi 6 novembre, pour aborder le sujet de la sécurité et leur annoncer les résultats de l’enquête. Une réunion à laquelle Frédéric Leturque, Président de l’AMF62 et Co-Président de la Commission Éducation de l’AMF a assisté. Retour.

Selon l’AMF, l’enquête flash du ministère a permis d’établir que « seuls 50 % des établissements sont globalement bien sécurisés ». 

Si les résultats n’ont pas été dévoilés à la presse, selon l’AMF, l’enquête flash du ministère a permis d’établir que « seuls 50 % des établissements sont globalement bien sécurisés »

Généralisation d’un « bouton d’alerte »

Le ministre de l’Éducation nationale a annoncé vouloir mettre en place dans tous les établissements « un système d’alerte lorsqu’il y a une intrusion dans l’établissement, avec une sonnerie spécifique pour la signaler ». Il souligne également que « ce système doit être relié aux forces de police et de gendarmerie à proximité » et que les élèves doivent être « formés à réagir à cette sonnerie ». Le matin même sur France Inter, Élisabeth Borne avait aussi évoqué la généralisation dans tous les établissements d’un « bouton d’appel permettant de prévenir directement le commissariat ».

Pour Frédéric Leturque, la généralisation d’un « bouton d’alerte » est une bonne chose et insiste sur le fait « que ce bouton doit être relié à un service de sécurité pour qu’il soit efficace ».

Quels financements pour des dispositifs supplémentaires ?

Sur Brut, Gabriel Attal défend « l’adaptation des dispositifs de sécurité aux spécificités de chaque établissement » et la nécessité de « trouver des solutions au niveau local sur ces sujets. Ce n’est pas au ministre depuis Paris de décider ce qu’il faut dans les établissements ». Néanmoins, selon l’AMF, l’enquête flash du ministère a permis d’établir que « seuls 50 % des établissements sont globalement bien sécurisés, ce qui implique que ceux qui ne le sont pas assez vont devoir investir – sans toutefois bunkériser l’école -, ce qui va prendre du temps. Même les écoles sécurisées vont devoir améliorer leur sécurité ».

Les collectivités demandent des moyens supplémentaires de la part de l’État pour financer de nouveaux dispositifs de sécurité, « certaines collectivités ont des moyens, d’autres non », rappelle Frédéric Leturque. Lors de la réunion entre collectivités et MENJ, les modalités de soutien de l’État aux collectivités ont d’ailleurs été abordées : « La DSIL, à la main du préfet, pourrait soutenir à hauteur de 50 % maximum les projets des communes qui investiraient dans la sécurité des écoles. Il reste cependant 50 % de financements à trouver », indique le maire d’Arras. Les régions attendent également « un effort financier supplémentaire » de l’État pour « garantir un même niveau de sécurité dans l’ensemble des établissements ».

L’idée d’une formation commune pour les personnels des Régions et de l’Éducation nationale

Le sujet de la sécurité des établissements va prendre encore davantage d’importance dans les prochains mois. « On rentre dans une séquence de travail de fond pour que la sécurité des établissements soit traitée de manière interministérielle et en partenariat avec les collectivités, ce qui est une nouveauté », souligne Frédéric Leturque. Le maire d’Arras réclame également « que le sujet de la sécurité soit à l’ordre du jour des conseils d’administration des collèges et lycées et des conseils d’école. Cela demande un temps travail préparatoire en amont, durant lequel les collectivités doivent être consultées ».

L’AMF62 au soutien des communes du Pas-de-Calais

L’AMF62 se tient à disposition de toute commune qui souhaiterait renforcer la sécurisation de son ou de ses écoles pour les accompagner dans la constitution de leurs dossier, leurs demandes de financements et faciliter, au besoin, les contacts avec les services de l’Education Nationale dans le département.

Suivez-nous

Inscrivez-vous

Accueil du jeune enfant pour les intercommunalités compétentes : de nouvelles obligations au 1er janvier 2025

A partir du 1er janvier 2025, les intercommunalités compétentes en matière d’accueil des jeunes enfants, au titre de l’action sociale d’intérêt communautaire ou d’une compétence facultative auront de nouvelles obligations. En effet, la loi du 18 décembre 2023 pour le...

Journée Nationale de la Citoyenneté et de la Fraternité : agir ensemble pour consolider des liens

Le 25 mai 2024 aura lieu la Journée nationale de la citoyenneté et de la fraternité. Cette journée a pour objectif de consolider les liens entre les générations, les cultures et les habitants des collectivités. Créée il y a 2 ans, cette journée réunit les élus...

Le Programme de Reconquête du commerce rural

Depuis le 1er mars 2023, un dispositif de soutien de projets à l'installation de commerce dans des communes qui en sont dépourvues ou ne répondant plus aux besoins fondamentaux de la population a été mis en place. En effet, d'après les données de l'Insee, en 2021,...

Territoires inondés : l’AMF62 poursuit ses visites

Frédéric Leturque, Président de l’AMF62 s'est rendu le 7 mai dernier dans la Communauté de Communes de la Terre des Deux Caps et dans la Communauté de Communes des 7 Vallées pour rencontrer et échanger avec les élus des territoires inondés. Dans un premier temps,...

Drive to Zero : le salon réunissant les acteurs du déploiement de la mobilité décarbonée le 28 et 29 mai 2024 !

Le week-end du 28 et 29 mai 2024 aura lieu le salon "Drive to Zero" à l'Hippodrome de Longchamp à Paris. Cet événement est un première mise en relation entre les acteurs publiques et les entreprises pouvant répondre aux enjeux du déploiement de la mobilité décarbonée....

Aide publique au développement : les collectivités ont encore un mois pour déclarer les montant alloués

Déclarer les actions, en faveur de l'Aide Publique au Développement, auprès de la Commission nationale de la coopération décentralisée est une obligation légale. La plateforme e-APD permet aux collectivités de déclarer en ligne les montants qu'elles ont versé en 2023....

Élections européennes 2024 : ce qu’il faut savoir

Le 9 juin prochain, les élections européennes auront lieu. Ce scrutin permettra d'élire les 81 députés français sur les 720 que compte le Parlement européen. Voici quelques éléments à retenir. L'élection Elle aura lieu le 9 juin 2024, en métropole, de 8 heures à 18...

Déclaration des revenus 2023 : élus locaux, comment déclarer vos indemnités de fonction ?

Au même titre que n’importe quel revenu, les indemnités de fonction perçues par les élus locaux doivent être déclarées. La campagne de déclaration des revenus 2023 se clôturera, dans le Pas-de-Calais, le 6 juin 2024. Dans une note, l’AMF revient sur les précautions à...

Tout savoir sur la procuration pour les élections européennes

En juin prochain, les élections européennes auront lieu, le scrutin sera marqué par une nouveauté : la demande de procuration entièrement dématérialisée. Désormais, 3 possibilités s'offrent aux électeurs pour faire une demande de procuration. Le formulaire Pour ce...

Stage à l’AMF62 « Changement Climatique : vivre avec le risque inondation dans le Pas-de-Calais : prévenir et s’adapter »

L’Association des Maires et des Présidents d’Intercommunalité du Pas-de-Calais (AMF62) accueille, en stage, Antoine MENUGE étudiant en Master 2 Gestion, des territoires et développement local – Développement des Territoires, Aménagement et Environnement à l’Université...

Agenda

Navigation par consultations

Navigation de vues Évènement

Aujourd'hui