L
L

Covid-19 : les derniers protocoles et mesures applicables dans les établissements scolaires

Passage au niveau 3 du protocole sanitaire, nouvelles mesures d’isolement en cas de survenue d’un cas positif dans une classe, recommandation pour l’aération des locaux… Retrouvez ici les dernières mesures prises pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 dans les établissements scolaires.

Protocole sanitaire de niveau 3 pour les écoles élémentaires et primaires

Depuis le 9 décembre dernier, le protocole sanitaire dans les écoles élémentaires et primaires a été relevé au niveau 3. Principale conséquence : le masque est obligatoire pour tous, tout le temps, y compris à la récréation. Les activités sportives à l’intérieur devront aussi être compatibles avec le port du masque (voir ci-dessous).

Autre conséquence : le brassage des élèves à la cantine est désormais interdit et non plus simplement « à limiter ».

Les nouvelles règles de contact-tracing applicables depuis le 3 janvier

Le 2 janvier 2022, Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports, a indiqué les nouvelles règles d’isolement (contact-tracing) applicables en cas de survenue d’un cas positif parmi les élèves, les professeurs ou le personnel des établissements scolaires.

Ainsi, les élèves de 12 ans et plus avec un schéma vaccinal complet et les élèves de moins de 12 ans, quelque soit leur statut vaccinal, devront restés isolés pour une durée de 7 jours s’ils sont testés positifs au Covid-19. Cette durée peut être ramenée à 5 jours si le test réalisé le 5ème jour est négatif et en l’absence de symptôme depuis 48 heures. Pour les élèves non vaccinés ou avec un schéma vaccinal incomplet testés positif, la durée d’isolement est de 10 jours, ramenée à 7 jours en cas de test négatif le 7ème jour et en l’absence de symptômes depuis 48 heures.

Si un élève est en contact de manière prolongée et rapprochée avec un cas confirmé, il devra réaliser un autotest immédiatement (la surveillance peut également se faire par test antigénique ou, à défaut, PCR, mais dans ce dernier cas le résultat devra être obtenu avant la reprise des cours) :

  • Si le résultat de l’autotest est négatif, l’élève peut poursuivre les cours en présentiel et devra réaliser deux nouveaux tests à J+2 et J+4. Les représentants légaux devront fournir à l’école une déclaration sur l’honneur attestant du résultat négatif du premier test et de l’engagement à réaliser de nouveaux tests à J+2 et J+4 dont vous trouverez le modèle ici.
  • Si le résultat de l’autotest est positif et que le résultat a été confirmé par un test PCR, l’élève devra être isolé pour une durée de 7 jours pouvant être réduite à 5 jours si un test antigénique ou PCR réalisé au 5ème jour est négatif et si l’élève ne présente plus de symptômes depuis 48 heures.
  • Si l’élève ne réalise pas de test, l’isolement est de 7 jours.

Les élèves infectés par le COVID-19 il y a moins de deux mois peuvent poursuivre les cours en présentiel sans réaliser de test, sauf si des symptômes apparaissent.

Si un nouveau cas apparait dans un délai inférieur à 7 jours, il n’est pas nécessaire de réaliser un nouveau dépistage.

Les représentants légaux peuvent retirer gratuitement des autotests auprès d’une pharmacie, sur présentation d’un courrier remis par l’école dont vous trouverez un modèle ici.

protocole EN COVID19
protocole EN COVID19

Au regard de ces nouveaux éléments, le Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sport a mis à jour la Foire Aux Questions relative à la gestion de l’épidémie de COVID-19 dans les établissements scolaires. Vous pouvez la consulter ici.

Pour aller plus loin : le Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports recommande et encourage, à travers une subvention exceptionnelle, l’utilisation de capteurs de CO2 pour s’assurer de la bonne aération des locaux et ainsi limiter la transmission du virus. Retrouvez toutes les informations sur le sujet dans notre article dédié.

Les nouvelles mesures applicables au secteur du sport

Depuis le 26 novembre, un nouveau protocole sanitaire est entré en vigueur pour la pratique du sport. L’objectif demeure de garantir la continuité d’une pratique sportive normale et la bonne tenue du spectacle sportif.

Ainsi, le port du masque redevient obligatoire pour tous dans un équipement sportif, excepté au moment de la pratique sportive et de son encadrement effectif.

La présentation d’un pass sanitaire est par ailleurs obligatoire, dès 12 ans, pour tous les ERP de type X et PA dès la première personne accueillie, que ce soit pour un entrainement ou une compétition. La mise en œuvre du pass sanitaire permet à l’ensemble des pratiques sportives (avec ou sans contact) et des structures (couvertes ou de plein air) de poursuivre leur activité sans restriction et aux manifestations sportives d’accueillir du public à jauge pleine dès lors que les spectateurs sont assis, et avec un mètre de distanciation lorsque le public est debout, dans les stades et enceintes sportives.

En ce qui concerne les équipements municipaux, il a été précisé que le contrôle devrait être fait par le gestionnaire ou l’exploitant, sauf si la collectivité a contractualisé via une convention, avec le club/association pour l’utilisation de ces derniers. En effet dans ce cas précis, ce sera à un représentant du club ou de l’association d’effectuer le contrôle. Il convient ainsi d’être vigilant sur l’application et l’interprétation du texte, en fonction des situations locales.

À noter : l’Agence Régionale de Santé des Hauts-de-France a édité deux flyers rappelant les précautions à prendre pour l’organisation d’événements (à télécharger ici) et de compétitions sportives (à télécharger ici) que vous pouvez diffuser librement auprès des associations de votre commune.

Suivez-nous

Inscrivez-vous

Les maires alertent sur l’urgence d’agir face aux fermetures de services hospitaliers

Réunis au sein de la commission Santé de l’AMF le 22 juin dernier, les maires ont alerté sur les fermetures totales ou partielles des services hospitaliers, en particulier ceux des urgences, qui se multiplient sur l’ensemble du territoire national (120 au niveau...

FCTVA : le webinaire de l’AMF accessible en replay

[Réservé aux adhérents] | Jeudi 23 juin dernier, l’AMF a organisé un webinaire consacré à l’ensemble des mécanismes du Fonds de Compensation pour la Taxe sur  la Valeur Ajoutée (FCTVA). Retrouvez ici la rediffusion du webinaire ainsi que tous les documents projetés à...

ZAN : l’AMF saisit le Conseil d’État

Le Bureau de l’AMF, réuni le 22 juin dernier, a décidé à l’unanimité, de déposer un recours devant le Conseil d’Etat sur les deux décrets adoptés le 29 avril, l’un relatif « aux objectifs et aux règles générales en matière de gestion économe de l'espace et de lutte...

Ukraine : l’AMF appelle à la mobilisation pour reconstruire Irpin

Sollicité par le maire d'Irpin, Oleksandr MARKOUCHINE, Davis LISNARD, Président de l'AMF, a répondu positivement à sa demande d'aider à la reconstruction de la ville. Aussi une déclaration d'intention entre la ville d'Irpin et l'AMF a été signée en ce sens le 28 juin...

Guerre en Ukraine : le partenariat entre l’AMF et la Protection Civile se poursuit

Après la grande opération de collecte de dons qui s'est déroulée en mars et avait rencontré un franc succès, notamment dans le Pas-de-Calais grâce à la mobilisation de nombreuses communes, le partenariat entre l'AMF et la Protection Civile en faveur du peuple...

À partir du 1er juillet, les demandes de changement de nom « simplifiées » se feront directement en mairie

Une circulaire parue au Bulletin officiel du ministère de la Justice le 8 juin détaille les dispositions de la loi du 2 mars 2022 relative au choix du nom issu de la filiation. À partir du 1er juillet prochain, une personne aura le droit, une fois dans sa vie, de...

FPIC 2022 : les données bientôt en ligne

Les données concernant le FPIC (fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales) pour 2022 (versement et prélèvement) seront prochainement en ligne sur le site internet de la DGCL dédié aux dotations. Les intercommunalités recevront par la...

Génération vélo : un programme pour vous accompagner dans le déploiement du Savoir Rouler à Vélo

Réduction de la pollution et des émissions de gaz à effet de serre, meilleure santé physique, lutte contre la sédentarité des plus jeunes, diminution de la circulation automobile aux abords des écoles : le développement de la pratique du vélo peut avoir un impact réel...

Recul du trait de côte : l’AMF et l’ANEL saisissent le Conseil d’État

Communiqué de presse de l'AMF et de l'ANEL du 19 mai 2022 Le 6 avril dernier, le Gouvernement a adopté l’ordonnance relative à l’« aménagement durable des territoires littoraux exposés au recul du trait de côte » prévue par l’article 248 de la loi Climat et Résilience...

Zéro Artificialisation Nette : une consultation du Sénat

Le Sénat propose aux élus de tous les niveaux de collectivités de partager leur regard sur la mise en œuvre de l'objectif "Zéro Artificialisation Nette" (ZAN) via sa plateforme de consultation en ligne, afin, notamment, d’identifier et de résoudre les difficultés...