L
L

Deux rapports du Sénat sur la revitalisation des centres-villes et les services déconcentrés de l’État

La délégation du Sénat aux collectivités territoriales vient de rendre public deux nouveaux  rapports d’information : le premier sur les services déconcentrés et préfectoraux de l’Etat et le second sur la revitalisation des centres-villes et des centres-bourgs. Ce qu’il faut en retenir.

Renforcer le binôme Maire-Préfet et les moyens de l’État territorial

Le rapport d’information « A la recherche de l’État dans les territoires » rendu par Agnès CANAYER, Sénatrice de la Seine-Maritime et Eric KERROUCHE, Sénateur des Landes, fait suite à une large consultation menée auprès des élus locaux mais aussi des Préfets et sous-Préfets. Tous ont notamment été interrogés sur la nature et le contenu de leur lien. Il est d’ailleurs intéressant de constater que de cette concertation se dégagent nombre de points de convergence entre les différents acteurs de l’État territorial.

Confrontés à une succession de réformes depuis une quinzaine d’années et à une accélération de leur enchainement, les collectivités territoriales, comme les services préfectoraux et déconcentrés, ont en effet le sentiment de subir les changements plutôt que d’y être associés, sans parler de les impulser : ingénierie territoriale en berne – en dépit de la récente création de l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) -, contrôle de légalité vécu comme trop tatillon, agences étatiques perçues comme envahissantes, une offre d’État répond de manière insatisfaisante aux besoins des collectivités territoriales… Il devient nécessaire et urgent de repenser l’État territorial !

Partant de ce constat, Agnès CANAYER et Eric KERROUCHE émettent un certains nombres de pistes pour fluidifier et rendre plus efficace la relation entre un État recentré sur ses missions régaliennes et des collectivités territoriales librement administrées, dédiées au développement harmonieux de leurs territoires et au service de leurs habitants. Pour cela, nul besoin selon eux d’un nouveau « big bang » administratif. La frénésie de réformes et les annonces de grands chambardements administratifs ont en effet trop souvent déçu et rimé avec absence d’évaluation, grands désagréments pour les collectivités territoriales et désarmement de l’État dans les territoires.

Le rapport préconise en revanche d’imaginer un nouveau modèle de partenariat territorial qui s’articulerait prioritairement au niveau départemental, autour d’un préfet effectivement chef de file de l’ensemble des services et opérateurs de l’État, secondé par une équipe de sous-préfets opérationnels, et constituant un binôme cohérent avec le maire dans une relation d’écoute et de confiance. Les deux auteurs appellent par ailleurs à une nouvelle politique des moyens (humains, en capacité d’expertise et budgétaires) à la hauteur des ambitions affichées, condition de réussite de cette vision renouvelée de l’État.

Revitalisation des centres-villes et centres-bourgs : entre enthousiasme et frustration

Dans un deuxième rapport rendu public le même jour, Rémy POINTEREAU, Sénateur du Cher et Sonia de LA PROVÔTÉ, Sénatrice du Calvados au nom de la Délégation aux Collectivités Territoriales, et Serge BABARY, Sénateur de l’Indre-et-Loire et Gilbert-Luc DEVINAZ, Sénateur du Rhône, au nom de la Délégation aux entreprises, se sont penchés sur les outils de revitalisation des centres-villes et centres-bourgs. Quel a été l’impact de la loi ELAN ? Peut-on tirer un premier bilan des opérations de revitalisation des territoires (ORT) et du programme Action Cœur de Ville (ACV) ? Quelles sont les attentes des élus concernant le programme Petite Ville de Demain (PVD), plus récent ? Telles sont les questions soulevées dans ce rapport et auxquelles 29 auditions, 4 déplacements sur le terrain et 2 consultations en ligne auprès des élus locaux et des acteurs des programme ACV et PVD ont permis de répondre.

Les Sénateurs concluent à un premier bilan globalement positif du volet revitalisation de la loi ELAN : l’ORT est un outil partenarial, vertueux et apprécié des élus locaux. Par ailleurs, les élus semblent également enthousiasmés par les programmes « Action Coeur de Ville » et « Petite Ville de Demain » car ils créent une réelle dynamique de revitalisation tout en leur reprochant cependant des financements insuffisants et une mise en œuvre complexe.

Les résultats de la consultation mettent donc clairement en exergue l’intérêt de la politique actuelle de revitalisation mais également la nécessité de la renforcer. Pour cela, les Sénateurs de la mission émettent 14 recommandations parmi lesquelles on notera notamment le fait d’affranchir les actions de revitalisation en ORT des règles contraignantes du « Zéro Artificialisation Nette », la limitation de l’ouverture dominicale des grandes surfaces en périphérie, ou encore la création  d’un fonds de 2 milliards d’euros dédié à la mise en œuvre des programmes ACV et PVD jusqu’en 2026.

Suivez-nous

Inscrivez-vous

Rencontres biodiversité des Hauts-de-France par l’ARB, le 24 septembre 2024

Les membres de l’Agence Régionale de la Biodiversité Hauts-de-France, vous convient à de nouvelles rencontres régionales destinées à renforcer les liens entre acteurs engagés pour relever le défi de la préservation et de la restauration de la biodiversité. En 2024,...

JOP Paris 2024 : la démarche pour la retransmission des épreuves

La démarche pour la diffusion des épreuves des JOP a été publiée. Il a  été obtenu que même les communes qui ne sont pas labélisées Club 2024, mais qui souhaitent diffuser la compétition et les cérémonies, puissent bénéficier d'une procédure simplifiée mise en place...

Construire un pacte financier et fiscal : l’AMF met en place un outil pour réaliser des simulations financières pour trois dispositifs (DSC, FPIC, AC)

Les données détaillées de la DGF des communes et des EPCI ont été mises en ligne sur le site officiel des dotations. Il est ainsi possible de télécharger, sous forme de tableur, l’ensemble des critères de répartition de la DGF. Les circulaires afférentes à ces...

Ingénierie territoriale : permettre aux collectivités territoriales de mieux connaître les interventions sur le territoire.

La préfecture du Pas-de-Calais a publié un guide "Ingénierie territoriale". Conçu pour les élu(e)s, ce guide recense l’ingénierie locale mobilisable aussi bien par l’État et ses opérateurs, que par le Conseil départemental et les autres opérateurs publics et vise à...

Réunions d’information sur le relevé d’observations logement (Rol)

Dans le cadre de la lutte contre l’habitat indigne, l'AMF62 coorganise avec la DDTM62 des réunions d'information sur le relevé d'observations logement (Rol). Le Rol a pour objectif d'améliorer le repérage des situations d'habitat indigne. 4 réunions se tiendront de...

Appel à candidature pour le dispositif territoire engagés pour la nature

L'initiative nationale « Territoires Engagés pour la Nature » reconnaît les collectivités volontaires s’engageant dans la mise en œuvre de projets en faveur de la biodiversité, quel que soit leur taille, quelles soient débutantes ou initiées en matière de...

Événement ADEME : le 16 juillet 2024 aura lieu la réunion du réseau des élus pour agir des Hauts-de-France

Le réseau "élus pour agir" a été lancé par l'ADEME lors du salon des maires de novembre dernier par le ministre Christophe Béchu avec l’objectif de mobiliser et d’accompagner les élus qui veulent agir en faveur de la transition écologique. Il compte aujourd’hui plus...

Inondations : visite de l’AMF62 dans le Ternois

Le  19 juin dernier, Frédéric Leturque, Président de l’AMF62, s’est rendu dans le Ternois, pour rencontrer et échanger avec les élus des communes sinistrées de la Communauté de Communes TernoisCom. En 2023 et 2024, 22 communes ont été impactées par les inondations...

Élections législatives : déjà plusieurs dérogations aux règles habituelles d’organisation du scrutin

Un premier texte officiel a été publié hier et donne de premières indications, en attendant une circulaire plus précise du ministère de l'Intérieur. Le décret de convocation des électeurs paru hier dans la journée répond à un certain nombre de questions. Au lieu de...

Retour sur le temps d’échange du samedi 18 mai avec la Banque des Territoires

A l’occasion d’une visioconférence organisée par l’AMF62 le 18 mai dernier, Sandrine Bonnot, Directrice Territoriale Pas-de-Calais de la Banque des Territoires a présenté la Banque des Territoires et différentes offres. La Banque des Territoires rassemble au sein...

Agenda

Navigation par consultations

Navigation de vues Évènement

Aujourd'hui