Les maires sont pleinement mobilisés, aux côtés de l’État, dans la gestion de la crise sanitaire inédite que traverse notre pays. L’urgence sanitaire est leur priorité.

Les maires, impliqués dans le dynamisme commercial de leur centre-ville, sont également en première ligne face à la détresse des commerçants et des artisans qui, contraints de fermer à nouveau leurs commerces, sont dans une situation économique et sociale très préoccupante. La survie de ces entreprises, des emplois salariés et d’indépendants, et à terme de l’attractivité des centres-villes, est un enjeu collectif majeur.

Pour télécharger les propositions de l’AMF, cliquez ICI.

Pour visualiser la lettre de l’AMF adressée au Premier Ministre, cliquez ICI.